« If i come home alive »

CGD_Edit Web_01
CGD_Edit Web_02
CGD_Edit Web_03
CGD_Edit Web_04
CGD_Edit Web_05
CGD_Edit Web_06
CGD_Edit Web_07
CGD_Edit Web_08
CGD_Edit Web_09
CGD_Edit Web_10
Vulhegirsk, Ukraine. Le 14/02/15.Tir d'un tank dans le village de Vulhegirsk.
CGD_Edit Web_12
CGD_Edit Web_13
CGD_Edit Web_14
CGD_Edit Web_15
CGD_Edit Web_16
CGD_Edit Web_17
CGD_Edit Web_18
CGD_Edit Web_19
CGD_Edit Web_20
CGD_Edit Web_21
CGD_Edit Web_22
CGD_Edit Web_23
CGD_Edit Web_24

Vulhegirsk, Ukraine. Février 2015.
Un tankiste de la première brigade d'artillerie Slavic dans son APC. Des membres de la première brigade d'artillerie Slavic dans le village de Vulhegirsk se préparent à partir et renforcer les différentes positions dans le secteur.

Vulhegirsk, Ukraine. Février 2015.
"Grey", membre de la première brigade d'artillerie Slavic est chargé des communications radio et de la coordination entre les différentes positions dans la région de Debaltseve.

Vulhegirsk, Ukraine. Février 2015
Des membres de la première brigade d'artillerie Slavic tirent au canon D-30 des obus de 152mm sur des positions ukrainiennes à Debaltsevo, des environs du village de Vulhegirsk, 2 jours avant l'entrée en vigueur du cessez-le-feu signé plus tôt à Minsk.

Région de Debaltsevo, Ukraine. février 2015. Alors que des tirs d'artillerie se font entendre, un combattant pro-russe est en alerte. Des membres de la première brigade d'artillerie Slavic à l'arrière d'un camion partent ravitailler leurs camarades sur leurs différentes positions dans les environs de Debaltsevo.

Environs de Debaltseve, Ukraine. Février 2015.
Des membres de la première brigade d'artillerie Slavic sur une de leur nouvelle position qui se situe à 2km de Debaltseve. Ils ont passé la nuit à creuser des tranchées. La ville de Debaltsevo, ville moyenne aux mains de quelques milliers de soldats ukrainiens, représente une poche dans la zone de territoire contrôlé par les pro-russes, que ces derniers veulent à tout prix récupérer malgré la signature d'un accord de cessez-le-feu plus tôt à Minsk.

Environs de Debaltseve, Ukraine. Le 15/02/15.
Un membre de la première brigade d'artillerie Slavic est endormi sur une de leurs nouvelles positions qui se situe à moins de 2km de Debaltsevo.
La ville de Debaltsevo, ville moyenne aux mains de quelques milliers de soldats ukrainiens, représentent une poche dans la zone de territoire contrôlé par les pro-russes, que ces derniers veulent à tout prix récupérer malgré la signature d'un accord de cessez-le-feu plus tôt à Minsk.

Vulhegirsk, Ukraine. Février 2015.
Un combattant de la première brigade d'artillerie Slavic sur une de leur position d'artillerie, dans les environs du village de Vulhegirsk.

Vulhegirsk, Ukraine. Février 2015.
Un tankiste nommé "Izium" de la première brigade d'artillerie Slavic est venu prévenir ses supérieurs que 3 de ses camarades dont le commandant de son unité avaient été blessés par des tirs d'artillerie provenant des positions ukrainiennes.

Vulhegirsk, Ukraine. Février 2015.
Dans leur QG, des membres de la première brigade d'artillerie Slavic préparent leurs armes après avoir reçu des informations que les forces ukrainiennes tentaient une avancée sur leur position. La ville de Vulhegirsk se trouve à moins de 6 km de Debaltsevo.

Vuhlehirs'k, Ukraine.Février 2015
Un tankiste de la première brigade d'artillerie Slavic.

Vulhegirsk, Ukraine. Février 2015.
Tir d'un tank dans le village de Vulhegirsk.

Vulhegirsk, Ukraine. Février 2015.
Des membres de la première brigade d'artillerie Slavic à l'arrière d'un camion partent ravitailler leurs camarades sur leurs différentes positions dans les environs de Debaltsevo.

Vulhegirsk, Ukraine. Février 2015.
Des membres de la première brigade d'artillerie Slavic récupèrent du ravitaillement apporté par leurs camarades sur leurs différentes positions dans les environs de Debaltsevo.
La ville de Debaltsevo, ville moyenne aux mains de quelques milliers de soldats ukrainiens, représente une poche dans la zone de territoire contrôlé par les pro-russes, que ces derniers veulent à tout prix récupérer malgré la signature d'un accord de cessez-le-feu plus tôt à Minsk.

Vulhegirsk, Ukraine. Février 2015.
Des membres de la première brigade d'artillerie Slavic à l'arrière d'un camion récupèrent un prisonnier pour le ramener au QG de Vulhegirsk.

Logvinovo, Ukraine. Février 2015.
Le corps d'un soldat ukrainien gît dans le village de Logvinovo. Ce village, situé sur la route entre Artemivsk et Debaltsevo, auparavant aux mains des forces ukrainiennes a été récupéré par les pro-russes il y a 4 jours après de violents combats à l'artillerie.

Donetsk, Ukraine. Février 2015.
Le quartier d'octyabrskyi, situé juste derrière l'aéroport a été complètement détruit et la plupart des civils ont fui. Précédemment aux mains des forces ukrainiennes, l'aéroport, situé dans la ville de Donetsk a été récupéré par les pro-russes après d'intenses combats qui ont duré prés de 6 mois.

Logvinovo, Ukraine. Février 2015
Des membres d'une famille passent devant le cadavre d'un soldat ukrainien alors qu'ils évacuent enfin le village de Logvinovo. Cette famille a vécu terrée dans sa cave durant les combats. Le village de Logvinovo situé sur la route entre Artemivsk et Debaltsevo, auparavant aux mains des forces ukrainiennes a été le thêatre d'intenses combats il y a 4 jours. Le village est presque entièrement détruit.

Vulhegirsk, Ukraine. Février 2015.
Après de violents combats, la ville de Vulhegirsk qui était au mains des forces ukrainiennes a été récupérée par les pro-russes. La ville et ses habitants ont beaucoup souffert des bombardements. Celle-ci a été désertée par ses habitants.

Krondatievka, Ukraine. Février 2015. Les forces pro-russes tirent avec des missiles grads sur des positions ukrainiennes situées dans la région de Debaltsevo.

Yenakievo, Ukraine. Février 2015.
Une position d'artillerie abandonnée aux abords de la ville de Yanakievo.

Debaltsevo, Ukraine. Février 2015.
Des combattants pro-russes brûlent un drapeau ukrainien retrouvé dans la ville de Debalstevo.
La ville de Debaltsevo, ville moyenne qui étaient aux mains de quelques milliers de soldats ukrainiens, et qui représentait une poche dans la zone de territoire contrôlée par les pro-russes, a été récupérée par les pro-russes après une violente guerre d'artillerie malgré la signature d'un accord de cessez-le-feu plus tôt à Minsk.

Vughligorsk, Ukraine. Février 2015
Une famille quitte la ville de Debaltsevo.
La ville de Debaltsevo, ville moyenne qui étaient aux mains de quelques milliers de soldats ukrainiens, et qui représentaient une poche dans la zone de territoire contrôlé par les pro-russes, a été récupéré par les pro-russes après une violente guerre d'artillerie malgré la signature d'un accord de cessez-le-feu plus tôt à Minsk.

Debaltsevo, Ukraine. Février 2015.
Un chien dans la cour d'une maison de Debaltsevo.
La ville de Debaltsevo, ville moyenne qui était aux mains de quelques milliers de soldats ukrainiens, et qui représentait une poche dans la zone de territoire contrôlée par les pro-russes, a été récupérée par les pro-russes après une violente guerre d'artillerie malgré la signature d'un accord de cessez-le-feu plus tôt à Minsk.

Debaltsevo, Ukraine. Février 2015.
Un combattant cosaque s'incline devant une icône de la Vierge Marie dans la ville de Debaltsevo.
La ville de Debaltsevo, ville moyenne qui était aux mains de quelques milliers de soldats ukrainiens, et qui représentait une poche dans la zone de territoire contrôlée par les pro-russes, a été récupérée par les pro-russes après une violente guerre d'artillerie malgré la signature d'un accord de cessez-le-feu plus tôt à Minsk.